The Perfect French with Dylane
Menu Close
Close

LEARN FRENCH ONLINE

French Story: Mes vacances : orages et allergie

French Story: Mes vacances : orages et allergie

This French story for beginners/intermediates comes from my second YouTube channel French chit-chat with Dylane. You can find the story in English and French. Watch the video to work on your listening skills, you can even turn on the subtitles in French or in English. 

Get the free PDF of the story in French and in English

    Mes vacances - Orages & Allergie

    La semaine dernière, je n’ai pas posté de vidéo car je suis allée en vacances pendant une semaine.

    Cette semaine a été, on peut dire mouvementée, donc j’ai décidé d’y consacrer le chit-chat d’aujourd’hui.

    Tout d’abord, il faut que vous sachiez que la famille de mon mari possède un chalet au bord d’un lac ici au Canada, à 8 heures de route de là où on vit. On habite près de Vancouver. Pour les nouveaux, j’ai immigré au Canada en 2019 pour être avec mon mari. Pour revenir à mon histoire, on voulait partir quelques jours, soit dans les montagnes, soit dans la vallée du vin pour déguster du vin. Mais on n’a pas trouvé de logement qui nous plaisait. C’est là qu’on a pensé au chalet.

    Avant de vous expliquer la suite de nos vacances, il faut que je vous donne un peu plus d’informations à propos du chalet. C’est un chalet qui n’est accessible que par bateau, sans électricité et l’eau provient d’une crique en haut de la montagne. C’est un endroit génial quand il fait chaud car on peut se baigner, se détendre, et aller faire des tours en bateau.

    Peut-être que certains d’entre vous comprennent déjà la suite de l’histoire.

    Avant de partir, la météo était de 27 degrés la journée avec du soleil, 15 degrés la nuit. On a emporté des shorts, des t-shirts, des robes, des maillots de bain, etc. Beaucoup d’habits d’été. On a quand même pris un pantalon de jogging et deux pullovers chacun pour les soirées plus fraîches.

    Au final, il a fait 19 degrés avec des orages et du vent. Je ne parle pas de petits orages qui durent 5 minutes, non non non. Je parle des orages qui durent toute la nuit, où tu te demandes si un arbre va tomber sur le chalet à tout moment. Le résultat, c’est une semaine dans le froid, avec seulement quelques heures de sommeil par nuit. Même Beefy avait froid et a passé la semaine dans les couvertures.

    Donc qu’est-ce qu’on a fait dans le froid ? On a lu des livres, j’en ai lu deux, Douglas en a lu trois. Je lis en anglais donc je lis un peu plus lentement. On a joué à des jeux de sociétés, puissance 4 et Carcassonne. On a joué aux cartes, on a cuisiné et on a papoté. Tout prend plus de temps sans électricité donc les journées sont vite remplies. On s’est bien reposés mentalement, mais pas physiquement.

    J’ai réussi à ne pas trop travailler mais j’ai quand même commencé à écrire mon prochain livre. J’ai écrit une trentaine de pages sur le subjonctif. Je ne pouvais pas charger mon ordinateur donc j’ai écrit sur du papier, comme à l’ancienne. Maintenant je dois les taper à l’ordinateur mais ce n’est pas grave.

    Pour revenir au temps, on a eu un peu de soleil les deux derniers jours où on a pu être dehors. Beefy s’est assurée que les écureuils n’approchaient pas le chalet. Mais même si le temps était meilleur, il était temps de rentrer et de revenir au travail. Puis une semaine dans le froid avec un pantalon de jogging et deux pulls, à la fin de la semaine, tout ce dont on a besoin c’est d’une machine à laver et de vêtements propres !

    Au mois de septembre, il faut fermer le chalet pour la saison donc c’est ce qu’on a fait. On a tout nettoyé, rangé les meubles de jardin, et on a traversé le lac pour reprendre la route. Le bateau a eu du mal à démarrer à cause de la pluie mais ça a été.

    Après avoir chargé la voiture, on a conduit pendant une trentaine de minutes avant de s’arrêter à un petit café pour prendre un café et un sandwich pour le petit déjeuner. J’ai pris un sandwich aux artichauts et j’ai eu une réaction allergique. J’ai commencé à souffrir d’allergies au début de l’année mais celle-là était moins drôle que les autres. J’ai eu du mal à respirer pendant deux ou trois heures, et il n’y avait pas d’hôpital aux alentours. Je pense que je vais devoir avoir un EpiPen avec moi dorénavant. Un EpiPen c’est un auto-injecteur d’adrénaline. Je vous tiendrai au courant de mes résultats quand j’aurai mon test pour les allergies. Le plus bizarre c’est que je mange régulièrement les ingrédients listés sur le paquet. Je pense que tous les ingrédients n’étaient pas listés, donc impossible de savoir pour le moment. Vous pouvez entendre à ma voix que j’ai encore mal à la gorge et je respire un peu plus vite.

    Vous pouvez me dire en commentaires si vous avez déjà eu des allergies et quels sont vos symptômes. Les autres fois que j’ai eu des allergies c’était surtout au niveau de la peau et une seule fois une réaction au niveau de ma respiration. Mais ça s’était calmé en quelques minutes.

    Tout est bien qui finit bien, je vais juste faire attention à ce que je mange et ne plus acheter de sandwichs aux artichauts.

     

    My Vacation - Thunderstorms & Allergy

    Last week I didn’t post a video because I went on vacation for a week.

    This week has been, we can say, hectic, so I decided to devote today’s chit-chat to it.

    First of all, you need to know that my husband’s family owns a lakeside cabin here in Canada, an 8-hour drive from where we live. We live near Vancouver. For new ones, I immigrated to Canada in 2019 to be with my husband. To return to my story, we wanted to go away for a few days, either to the mountains or to the wine valley, to taste wine. But we couldn’t find accommodation that we liked. This is where we thought of the chalet.

    Before explaining the rest of our vacation, I must give you a little more information about the chalet. It is a chalet that is only accessible by boat, without electricity, and the water comes from a creek at the top of the mountain. It’s a great place when it’s hot because you can swim, relax, and go boating.

    Maybe some of you already understand the rest of the story.

    Before leaving, the weather was 27 degrees during the day with sunshine, 15 degrees at night. We took shorts, t-shirts, dresses, bathing suits, etc. Lots of summer clothes. We still took jogging pants and two pullovers each for the cooler evenings.

    In the end, it was 19 degrees with thunderstorms and wind. I’m not talking about small storms that last 5 minutes, no no no. I’m talking about thunderstorms that last all night, where you wonder if a tree is going to fall on the cabin at any moment. The result is a week in the cold, with only a few hours of sleep per night. Even Beefy was cold and spent the week in the blankets.

    So what did we do in the cold? We read books, I read two, Douglas read three. I read in English, so I read a little slower. We played board games, power 4 and Carcassonne. We played cards, we cooked, and we chatted. Everything takes longer without electricity, so the days are quickly filled. We rested well mentally but not physically.

    I managed not to work too much but I started writing my next book anyway. I have written about thirty pages on the subjunctive. I couldn’t load my computer, so I wrote on paper, like the old-fashioned way. Now I have to type them into the computer, but it doesn’t matter.

    Going back to the weather, we had a bit of sun the last two days we could be outside. Beefy made sure the squirrels didn’t approach the cabin. But even though the weather was better, it was time to go home and get back to work. Then a week in the cold with jogging pants and two sweaters, at the end of the week all you need is a washing machine and clean clothes!

    In September, the chalet has to be closed for the season, so we did that. We cleaned everything, put away the garden furniture, and we crossed the lake to get back on the road. The boat struggled to start because of the rain, but it was.

    After loading up the car, we drove for about 30 minutes before stopping at a small cafe for coffee and a breakfast sandwich. I had an artichoke sandwich and had an allergic reaction. I started to suffer from allergies at the beginning of the year, but this one was less funny than the others. I had trouble breathing for two or three hours, and there was no hospital around. I think I’ll have to have an EpiPen with me from now on. An EpiPen is an adrenaline auto-injector. I’ll let you know my results when I get my allergy test. The weirdest thing is that I regularly eat the ingredients listed on the package. I think not all the ingredients were listed, so impossible to know at the moment. You can hear from my voice that I still have a sore throat, and I’m breathing a little faster.

    You can tell me in the comments if you have ever had allergies and what your symptoms are. The other times that I had allergies, it was mainly on the skin level and only once a reaction on the level of my breathing. But it calmed down in a few minutes.

    All’s well that ends well, I’m just going to watch what I eat and stop buying artichoke sandwiches.

    Other stories you will like

    French story: Le petit déjeuner français

    French story: Mes erreurs en français (en tant que prof)

    Work on Your French SPeaking Skills

    Check out my French Speaking Practice Workshop to improve your French speaking skills. 

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.

    SHARE THIS POST WITH A FRIEND

    About Dylane

    Dylane is the owner & founder of “The perfect French with Dylane”, a YouTube channel and website where she teaches students from all around the world all the aspects of the French language.

    Get Perfect French in your Inbox